« Faut-il interdire la vaporisation au laser et l’électrocoagulation de l’endométriose? » Le Dr David Redwine critique la chirurgie d’ablation

Depuis 2011, j’ai publié une dizaine de traductions de textes du chirurgien états-unien Dr David Redwine, avec sa permission (catégorie « endométriose« ). D’autres sont dans les tiroirs. Ils abordent les informations indispensables sur l’endométriose que je diffuse depuis le début des années 2000. Les originaux ainsi que beaucoup d’autres écrits sont sur son site Endopaedia.

Ce texte détaille une dimension essentielle : l’inefficacité et les risques des différentes techniques (avec divers instruments) de chirurgie d’ablation. Outre l’électrocoagulation, il parle du laser, mais le raisonnement s’applique à tous les instruments, par exemple à l’ablation par PlasmaJet / chirurgie à l’énergie plasma au gaz argon.

Partant de la mülleriose, des restes embryonnaires, partant des incohérences théoriques et de l’inefficacité des traitements médicamenteux et chirurgicaux basés sur les fausses théories, le Dr David Redwine a tout remis en cause et passé sa vie au service de cette cause. En 1987, il écrivait déjà que l’endométriose devrait s’appeler mülleriose (Mülleriosis Instead of Endometriosis), puisqu’elle constitue l’une des anomalies congénitales rassemblées sous ce terme. Référence aux canaux de Müller: les voies de différenciation et de migration des cellules dans l’organogenèse du fœtus. « Mülleriose : la seule théorie cohérente de l’origine de l’endométriose », titrait David Redwine dans l’article historique de 1988, traduit sur cette page.

La conception de la cause – et donc de l’évolution / histoire naturelle de l’endométriose – détermine toute la suite. Le traitement proposé à chaque malade découle directement de la façon de chaque médecin de concevoir cela.

Continuer la lecture de « Faut-il interdire la vaporisation au laser et l’électrocoagulation de l’endométriose? » Le Dr David Redwine critique la chirurgie d’ablation

« Mülleriose: la seule théorie cohérente de l’origine de l’endométriose », par le Dr David Redwine

En 1987, le Dr David Redwine réagissait à une étude par une lettre appelée « Mülleriose plutôt qu’endométriose » (Mülleriosis Instead of Endometriosis. Am J Obstet Gynecol. 1987 Mar;156(3):761). Dans la longue série de traductions depuis 2011, voici la version française du texte de 1988 du Dr David Redwine qui a fait date dans l’histoire: « Mülleriose: la seule théorie cohérente de l’origine de l’endométriose ». 

La mülleriose comme cause de l’endométriose, les conséquences de ce changement complet de paradigme et les découvertes (par autopsie de fœtus et de nourrissons féminins) seront complétés par plusieurs autres spécialistes, dont le Dr Ronald Elmer Batt, à partir de sa découverte en 1985 d’une forme particulière d’endométriose dans des poches péritonéales. Et surtout par les recherches du Pr Pietro Signorile. Celui-ci a pratiqué lui aussi des autopsies, sur une série de 101 foetus féminins, et confirmé entre 2009 et 2012 les découvertes et conceptions du Dr David Redwine.

Continuer la lecture de « Mülleriose: la seule théorie cohérente de l’origine de l’endométriose », par le Dr David Redwine

« Le système immunitaire et l’endométriose ». Le dogme de la défaillance immunitaire réfuté par le Dr David Redwine

Après des années de vulgarisation, en 2011, j’ai traduit et publié deux textes écrits par le Dr David Redwine, dont l’incontournable et synthétique « Redéfinir l’endométriose à l’âge moderne ».

Lisez aussi les traductions, postées récemment, de travaux dans lesquels le Dr David Redwine déconstruit point par point tous les dogmes, à commencer par la théorie de Sampson sur la cause de l’endométriose. C’est le dogme fondateur de l’évangile de l’endométriose chronicisée, car justifiant des stéréotypes tels que maladie féminine, liée aux règles, incurable et chronique puisque recommençant chaque mois avec les règles… Et si l’endomètre reflué s’implante, ce serait à cause d’une défaillance immunitaire locale et même systémique. Réfuter ces allégations (ayant elles aussi des conséquences sur la prise en charge) est l’objet du texte du Dr David Redwine posté après mon introduction : « Le système immunitaire et l’endométriose ».

D’autres textes récemment publiés en traduction française expliquent la cause de l’endométriose, par les anomalies congénitales (restes embryonnaires) relevant de la mülleriose. Puis il y a les textes abordant en détail la suite logique de cette compréhension scientifique de l’endométriose : le traitement possible par une certaine technique chirurgicale d’exérèse; textes prouvant l’inefficacité des traitements hormonaux et d’autres techniques chirurgicales. Tous ces écrits indispensables sont accessibles en descendant sur cette page (catégorie « endométriose »).

Continuer la lecture de « Le système immunitaire et l’endométriose ». Le dogme de la défaillance immunitaire réfuté par le Dr David Redwine

« Les prédateurs au pouvoir »: le néolibéralisme destructeur d’avenir épinglé par les Pinçon-Charlot

Ce livre prend une autre dimension, dans le contexte actuel. Je vous le conseille à travers cet extrait.

Michel Scheidt a réalisé pour la CGT un entretien avec les sociologues Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon, à l’occasion de la parution de leur ouvrage Les Prédateurs au pouvoir. Main basse sur notre avenir (Éd. Textuel 2017). Celui-ci est présenté comme « un petit manuel de résistance qui démonte le discours ambiant et montre comment la guerre des classes sans merci, avec l’argent en arme de destruction, menace notre socle républicain. » Voici un extrait de l’entretien vidéo, qui devait être publié en intégralité sur le site de la CGT / Union Confédérale des Retraités.

Continuer la lecture de « Les prédateurs au pouvoir »: le néolibéralisme destructeur d’avenir épinglé par les Pinçon-Charlot

« Relever le défi de l’exérèse chirurgicale complète, le gold standard du traitement de l’endométriose », par le Dr David Redwine

Dans la catégorie « endométriose » vous pourrez lire les versions françaises de textes du Dr David Redwine, publiées avec sa permission : les traductions de 2011 (dont l’incontournable « Redéfinir l’endométriose à l’âge moderne »), puis celles postées récemment qui critiquent la théorie du reflux menstruel, définissent les anomalies congénitales relevant de la mülleriose et de la métaplasie embryonnaire comme causes de l’endométriose. Sans oublier les textes critiquant d’autres dogmes tels que la défaillance du système immunitaire. La suite de la démolition des dogmes fondateurs du cercle vicieux de pseudo-traitements médicaux et chirurgicaux inadaptés et inefficaces consiste logiquement à tirer les conséquences pratiques cliniques de la redéfinition scientifique de l’endométriose. La conséquence la plus importante étant de traiter la maladie, et non pas les symptômes, selon le seul traitement cohérent avec la science et efficace: l’exérèse radicale conservant les organes, validée par l’examen anatomopathologique des pièces opératoires.

Je traduis ici deux textes et un fragment d’un troisième, écrits par le Dr David Redwine, en laissant de côté seulement les aspects du système de santé états-uniens différents de celui français. Le premier s’intitule « Pourquoi la chirurgie de l’endométriose est-elle si difficile ? » (Why is endometriosis surgery so challenging?, sur le site Endopaedia qui rassemble les conceptions de David Redwine en libre accès). Le deuxième s’intitule « Relever le défi de l’exérèse chirurgicale complète, le gold standard du traitement de l’endométriose ». L’original en anglais se trouve sur cette page d’Endopaedia : Embracing the challenge of complete excision surgery, the gold standard of endometriosis treatment.

Continuer la lecture de « Relever le défi de l’exérèse chirurgicale complète, le gold standard du traitement de l’endométriose », par le Dr David Redwine

« Traitement de l’endométriose : pour une meilleure approche ». Texte du Dr David Redwine sur la chirurgie d’exérèse

Dans la catégorie « endométriose » du blog Pharmacritique, je traduis et publie des textes du Dr David Redwine depuis 2011. Avec son aimable permission. Je fais connaître ses conceptions depuis le début de mes activités, en 2002-2003, et n’ai jamais diffusé les diverses mystifications omniprésentes. Jamais alimenté l’industrie de l’endométriose, non plus. Sur ce sujet comme sur les autres traités sur Pharmacritique, j’ai toujours appliqué mes impératifs: apporter l’information en français aussi, la donner en libre accès, donner des outils de compréhension pour l’empowerment et le choix éclairé de chacun. Mais aussi mener des campagnes contre les positions théoriques des organisations et leaders d’opinion et leurs pratiques préjudiciables pour les malades.

Après mon coup de gueule en guise d’introduction, vous trouverez la traduction d’un autre texte du Dr David Redwine, intitulé « Traitement de l’endométriose: pour une meilleure approche ».

Continuer la lecture de « Traitement de l’endométriose : pour une meilleure approche ». Texte du Dr David Redwine sur la chirurgie d’exérèse

Insalubrité niée par l’office HLM Paris Habitat depuis 10 ans. Élus et services publics de Bagnolet inactifs, malgré le risque d’incendie ou explosion

Mises à jour à la fin, datant du 27 juin, du 1er juillet et du 29 juillet 2020: photos et vidéo des nouvelles fuites massives et multiples. Refus de Paris Habitat d’entrer dans le logement.

L’office HLM PARIS HABITAT est passé maître dans les multiples façons de nier la réalité d’une insalubrité fréquente, que je vous montre à l’aide de dizaines de photos, de vidéos et de liens. La première photo montre déjà le risque d’incendie, puisque, parmi les coulées multiples sur les murs, il y a plusieurs endroits où des eaux usées coulent dans les gaines électriques, sur les fils électriques à nu et sur deux ampoules. Il suffit d’une étincelle, d’autant qu’il y a une petite fuite de gaz dans dans la même pièce (montrée plus bas).

Eau bien visible au-dessus de la douille, sortant (aussi) de cette gaine électrique

Les habitants de mon quartier (les Malassis) ont d’ailleurs dit, lors d’une réunion publique à l’automne 2017 avec le maire Tony DI MARTINO et l'(ancien) chef local de Paris Habitat, Bruno NERBOLLIER, qu’une « résidentialisation » ne serait qu’un un cache-misère, alors que les immeubles des Malassis devraient être démolis, tant ils sont pleins d’insalubrité et de vétusté irrécupérables. Mais une « rénovation » / résidentialisation aberrante a été faite, et la survie dans l’insalubrité et ses risques est devenue un « enfer au quotidien » (selon une voisine) à cause de la spirale de violences et des nuisances extrêmes causée directement par ce « renouvellement urbain » du square du 8 Mai 1945.

Continuer la lecture de Insalubrité niée par l’office HLM Paris Habitat depuis 10 ans. Élus et services publics de Bagnolet inactifs, malgré le risque d’incendie ou explosion

Cause de l’endométriose: anomalies congénitales relevant de la mülleriose et métaplasie embryonnaire, explique le Dr David Redwine

En 2011, j’ai traduit et publié le texte « Redéfinir l’endométriose à l’âge moderne », incontournable car le Dr David REDWINE y aborde de façon accessible et synthétique les dimensions essentielles de l’endométriose, dont la cause par mülleriose.

Sur cette page, après la présentation du parcours et du travail du Dr David REDWINE figurant sur son excellent site Endopaedia, j’ai traduit deux textes dans lesquels il démonte systématiquement toutes les dimensions et implications de la théorie de Sampson, la façon dont celle-ci est instrumentalisée ainsi que les conséquences désastreuses pour les malades. Elles sont prises dans un cercle vicieux de pseudo-traitements médicaux -> chirurgies inadaptées et incomplètes (ablation, exérèse partielle genre shaving laissant persister l’endométriose dans 89% des cas, selon les études du Pr Horace Roman lui-même) ; chirurgies pratiquées par des chirurgiens non formés utilisant des instruments inadaptés, sur des patientes sous Decapeptyl ou Enantone -> et les résultats de ces chirurgies forcément incomplètes seront occultés par ces cache-misère que sont les stratégies de médicamentation continue. La chronicisation et l’ouverture à toutes les pratiques d’endobusiness sont vendues comme une sorte de reconnaissance grâce à des formules telles que « prise en charge multidisciplinaire à vie »…

Le texte « Puisque la théorie de Sampson ne marche pas, qu’est-ce qui cause l’endométriose ? » est une suite logique. Le Dr David Redwine y explique la cause de l’endométriose en termes accessibles, critique les traitements médicaux et chirurgicaux inadaptés et aborde les conséquences du changement de paradigme selon le seul objectif qui compte, au final : le traitement efficace par exérèse radicale conservant les organes.

Continuer la lecture de Cause de l’endométriose: anomalies congénitales relevant de la mülleriose et métaplasie embryonnaire, explique le Dr David Redwine

Non, l’endométriose n’est pas une maladie de règles à l’envers ! Le Dr David Redwine démonte le cercle vicieux de pseudo-traitements

Avec l’aimable permission du Dr David REDWINE, j’ai déjà traduit et publié deux textes en 2011 : l’un contre la psychologisation et l’autre, très synthétique et que tout le monde devrait lire, intitulé « Redéfinir l’endométriose à l’âge moderne ». Voici la traduction française de trois textes accessibles sur son site plein d’informations: Endopaedia.

La présentation du parcours du Dr David Redwine (plus détaillée dans d’autres articles), est suivie de deux textes critiquant la désinformation dans laquelle nous sommes maintenus quant à la cause de l’endométriose, qui serait le reflux menstruel tel qu’il a été théorisé par le Dr John Sampson en 1926.

Mise à jour du 10 juin : j’ai posté d’autres traductions de textes du Dr David Redwine, sur la cause réelle de l’endométriose, par mülleriose / restes embryonnaires et métaplasie coelomique, sur le système immunitaire et l’endométriose, sur divers autres dogmes courants. Puis les textes sur l’exérèse radicale conservant les organes, mais aussi sur la vaporisation et d’autres moyens peu efficaces largement utilisés de nos jours.

Continuer la lecture de Non, l’endométriose n’est pas une maladie de règles à l’envers ! Le Dr David Redwine démonte le cercle vicieux de pseudo-traitements

Androgènes et autres traitements hormonaux de l’endométriose : risque augmenté de cancer de l’ovaire

Réponse à des questions sur des posts promouvant la testostérone et autres androgènes en endométriose et retour sur le rôle des traitements hormonaux dans la transformation de l’endométriose en cancer, notamment ovarien.

En juillet 2007, je donnais l’alerte sur les constats d’une multiplication par 3,2 du risque que les femmes souffrant d’endométriose traitées par des androgènes (testostérone, Danazol, Androcur…) développent un cancer épithélial de l’ovaire. L’étude suédoise citée dans l’une de mes lettres évoque aussi une légère augmentation du risque de 1.4 sous traitement de l’endométriose par Enantone / Lupron et par Synarel, les deux agonistes GnRH étudiées.

Je reviens sur le lien entre (traitements de l’) endométriose et cancers, dans une mise à jour postée après la lettre et donnant des références. Et si l’on rajoute le risque, connu pour Androcur et d’autres, de provoquer ou d’accéler la croissance de méningiomes, les risques hépatiques, neurologiques, psychiatriques, endocriniens…

N’est-il pas plus logique d’écarter tous les médicaments à l’efficacité jamais prouvée et ayant tant d’effets indésirables (cf. chapitres 1, 3 et 13 de mon livre ouvert, etc.), y compris des effets contre-productifs sur la chirurgie ? Les écarter et traiter l’endométriose par chirurgie d’exérèse radicale conservant les organes, sans médicaments et faite en respectant toutes les conditions maximisant le succès ?

Continuer la lecture de Androgènes et autres traitements hormonaux de l’endométriose : risque augmenté de cancer de l’ovaire

Médecine et contrôle social. L’individualisme néolibéral marchandise les corps, normalise les esprits

Article paru dans le numéro 116 (février-mars 2018) de la revue « Nature et Progrès », dans un dossier intitulé « Technosciences et libertés ». L’espace étant limité, le texte est très condensé.

Mais l’on y retrouve certaines de mes thèses et références habituelles (biopolitique de Foucault, l’ère narcissique avec des penseurs tels que Richard Sennett, Zygmunt Bauman et les premières générations de la Théorie critique / Ecole de Francfort, courant interdisciplinaire dans lequel je me suis formée). Ces thèses sont abordées aussi dans les articles des catégories éponymes sur Pharmacritique : contrôle social, disease mongering, normalité…).

Il s’agit de décortiquer l’individualisme néolibéral aussi sous l’angle de la médicalisation et du marché du bien-être, incluant la psychologisation inhérente qui permet de culpabiliser l’individu pour les tares d’un système sur lequel il n’a aucune prise. Incluant aussi les coachings, l’injonction à la pensée positive et toutes les pseudo-médecines douces qui sont le contraire dialectique, interdépendant, du complexe médico-industriel.

Cette médicalisation est un symptôme du dévoiement de la fonction sociale de la médecine et de sa technicisation, avec de multiples conséquences sur les humains normalisés. Leur différence en est extirpée pour les formater, mettre au pas selon le conformisme consumériste qui marchandise aussi leurs corps, les réduit à des « autoentrepreneurs de soi » enjoints à fructifier leur « capital santé » en tant qu’actionnaires d’une médecine 4P menant peu à peu vers l’acceptation sociale des thèses du transhumanisme.

Continuer la lecture de Médecine et contrôle social. L’individualisme néolibéral marchandise les corps, normalise les esprits

Mon alerte officielle de 2007 sur les pratiques françaises délétères et les effets indésirables des médicaments traitant endométriose, fibromes, puberté précoce, cancers, infertilité…

Les textes sur l’endométriose sont accessibles par la liste des catégories (colonne de droite ou bas de page, en descendant sur cette page).

Je me suis formée depuis la fin des années 90 sur l’endométriose ; devenue invalide à cause d’Enantone et avec un parcours très proche de celui de toute femme ayant une endométriose sévère non diagnostiquée puis subissant beaucoup d’interventions, y compris de la chirurgie lourde; ayant trouvé beaucoup d’informations indispensables à l’étranger (par mes recherches et en travaillant depuis le début des années 2000 avec des personnes et organisations de sept pays), j’ai décidé d’apporter toutes ces informations en France aussi, d’en parler partout, en libre accès.

Sur l’endométriose vue dans toutes ses dimensions mais aussi sur les effets indésirables des médicaments à l’efficacité jamais prouvée mais largement prescrits car promus au moyen de fraudes, lobbying et conflits d’intérêts, aussi dans d’autres maladies. Cela est devenu mon principal combat, avec l’essai de donner des outils de compréhension et connaissance sur toutes les tares du système de santé. La liste de catégories donne une idée des sujets abordés dans les 800 articles (et continués parfois dans les commentaires).

Après une exposition de l’absence totale d’information au début des années 2000 et l’évocation rapide de mon engagement, je reprends l’une des longues lettres détaillées par lesquelles j’ai été lanceur d’alerte auprès des autorités sanitaires. J’évoque brièvement les résultats obtenus et la façon dont ces alertes ont été (mal) reprises.

Continuer la lecture de Mon alerte officielle de 2007 sur les pratiques françaises délétères et les effets indésirables des médicaments traitant endométriose, fibromes, puberté précoce, cancers, infertilité…

Covid-19 et traitement médicamenteux par chloroquine, antiviraux… Analyse de la revue Prescrire 

Pour comprendre ce que sont les coronavirus ainsi que les spécificités du SRAS-COV-2, voici un texte synthétique de l’Inserm.

Je reviendrai en détail sur la chloroquine, l’hydroxychloroquine, les essais et les emballements médiatiques et posterai l’analyse de ma principale référence médicale : la revue allemande indépendante Arznei-Telegramm. Commençons par le communiqué de presse du 24 mars 2020 de la revue Prescrire: « Covid-19 et essais de médicaments : Que faire des premiers résultats de l’évaluation ? »

Continuer la lecture de Covid-19 et traitement médicamenteux par chloroquine, antiviraux… Analyse de la revue Prescrire 

Ordures, rats, espace vert devenu décharge: la réalité contredit 10 ans de démagogie de Paris Habitat et de la mairie de Bagnolet sur le « cadre de vie »

Regardez les autres vidéos et leurs textes introductifs, les posts Facebook détaillés, les tweets, articles et une petite partie des photos faites depuis 10 ans, montrant un nettoyage et entretien pas faits.

Le cadre de vie des riverains du square du 8 Mai 1945, dans le quartier des Malassis à Bagnolet, est fait d’ordures, d’un espace vert rétréci et devenu décharge publique pleine de rats, devant mes fenêtres et à un mètre des quatre aires de sport et de jeu placées juste devant nos fenêtres, après destruction de la nature. Ce qui crée des incivilités, nuisances et violences grandissantes au quotidien.

Plus l’insalubrité à l’extérieur et à l’intérieur de bon nombre de logements. Et le tout infesté de rats, souris, mauvaises herbes se mesurant en mètres et occultant une partie des strates superposées d’ordures, déchets, poubelles jetées par les fenêtres, etc.

Continuer la lecture de Ordures, rats, espace vert devenu décharge: la réalité contredit 10 ans de démagogie de Paris Habitat et de la mairie de Bagnolet sur le « cadre de vie »

Mairie de Bagnolet et Paris Habitat : rénovation urbaine aberrante créant violences et nuisances sans fin au square du 8 Mai 1945 détruit

Regardez les vidéos YouTube, lisez les textes introductifs et mes posts, tweets et autres témoignages sur divers aspects mais aussi sur le déni, la censure, la désinformation, les moyens de la municipalité pour étouffer et esquiver tout, quitte à recourir à des attaques personnelles… Etre lanceur d’alerte à Bagnolet, c’est s’exposer encore plus, de tous les côtés, y compris face à une municipalité qui ne se rappelle des lois que lorsque cela l’arrange, pour esquiver des réponses détaillées…

Continuer la lecture de Mairie de Bagnolet et Paris Habitat : rénovation urbaine aberrante créant violences et nuisances sans fin au square du 8 Mai 1945 détruit

« Nous ne voulons pas d’une humanité génétiquement modifiée ». Tribune dans Le Monde

J’ai eu le plaisir de co-signer une tribune parue le 16 janvier sur cette page du journal Le Monde sous le titre « Loi de bioéthique : « Nous ne voulons pas d’une humanité génétiquement modifiée ! » ». Les signataires sont, par ordre alphabétique : Dominique Bourg, José Bové, Michèle Rivasi, Elena Pasca, Jacques Testart. 

Jacques Testart, président d’honneur de Sciences Citoyennes (association dont je suis l’une des membres du conseil d’administration), est LA référence sur ces questions, notamment par ses ouvrages et prises de position depuis des décennies. Son site contient beaucoup de textes et références en libre accès.

Continuer la lecture de « Nous ne voulons pas d’une humanité génétiquement modifiée ». Tribune dans Le Monde

« La Loi des pères ». Enquête sur l’inceste et la pédophilie. Rôle de la psychanalyse

Dans cette courte vidéo, le cinéaste Patric Jean présente son livre « La loi des pères« , publié par les Editions du Rocher et disponible le 20 janvier. A partir des affaires Matzneff et Polanski, l’auteur enquête sur la pédophilie et l’inceste en France et démontre que ces scandales sont des épiphénomènes, des éléments révélateurs d’un système bien enraciné.

Je présente Patric Jean puis, dans mes commentaires, je donne des liens et insiste sur le rôle majeur joué par la psychanalyse (et les centaines de versions qui s’en inspirent) dans l’instauration et le maintien de ce système. « La loi des pères » est issue de la Loi du Nom-du-père. Et la misogynie, le sexisme et la gynophobie en sont d’autres versants.

Continuer la lecture de « La Loi des pères ». Enquête sur l’inceste et la pédophilie. Rôle de la psychanalyse

Sciences Citoyennes réagit à la Convention Citoyenne pour le Climat : Pour la démocratie continue, contre la manipulation du pouvoir !

Tribune parue le 16 décembre 2019, signée par Fabien Piasecki, Jacques Testart, Edgar Blaustein et Dominique Cellier. Ils pointent les écueils méthodologiques de la Convention Citoyenne pour le Climat, procédure prétendument parée de vertus…

Les auteurs rappellent l’un des projets phare de Sciences Citoyennes : les Conventions de Citoyens, une procédure participative complète, selon une méthodologie stricte, développée par l’association en collaboration avec des juristes tels que Marie-Angèle Hermitte et d’autres spécialistes.

Continuer la lecture de Sciences Citoyennes réagit à la Convention Citoyenne pour le Climat : Pour la démocratie continue, contre la manipulation du pouvoir !

Business de l’endométriose chronicisée, à l’instar de l’industrie du cancer. Yellow-washing médico-industriel, psychanalytique, naturopathique, communicationnel…

Paru le 1er décembre 2008 sur l’ancien blog Pharmacritique. Mis à jour plusieurs fois, jusqu’à l’été 2017.

Une analyse des dimensions essentielles de l’industrie de l’endométriose, et surtout le complexe naturo-psycho-holistique, la maltraitance, les mauvais traitements et les violences psychiques infligés par des professionnels de santé et des coachs et guérisseurs sous emprise de la psychanalyse et d’autres sources de sexisme, misogynie et gynophobie.

L’histoire se répète, car les trois principales composantes des industries qui marchandisent les femmes, leur santé et leurs maladies, déploient des stratégies pour étendre leur marché à l’endométriose ainsi chronicisée et marchandisée, comme elles l’ont fait autour du dépistage organisé du cancer du sein. Analogie importante parce qu’il faut apprendre des erreurs passées, identifier et éviter les stratégies de la communication d’influence / marketing qui désinforment et culpabilisent sur chaque sujet.

Continuer la lecture de Business de l’endométriose chronicisée, à l’instar de l’industrie du cancer. Yellow-washing médico-industriel, psychanalytique, naturopathique, communicationnel…

Gardasil, vaccin HPV très critiqué en Allemagne, Espagne, États-Unis, Autriche et ailleurs. Revue des critiques et argumentaires

Paru le 12 janvier 2008 sur l’ancien blog Pharmacritique. Mise à jour en 2012.

Le vaccin Gardasil suscite beaucoup de doutes et de critiques dans plusieurs pays. A part la France, où les voix critiques sont très faibles et où tout se passe comme d’habitude : les nouveautés sont acceptées sans critique, prescrites massivement, et puis advienne que pourra… Le point de départ de cette note synthétique  est l’une des nombreuses critiques allemandes, que l’on peut lire en traduction française intitulée « Prévention prématurée ». L’original est paru dans le journal allemand  Süddeutsche Zeitung (à peu près l’équivalent de Libération) au mois d’octobre 2007.

Quelques commentaires introductifs précèdent les extraits du texte. Puis cet article très détaillé aborde les prises de positions les plus marquantes qui ont eu lieu de 2008 à 2012 dans divers pays, au sujet du Gardasil, avec les liens vers les sources et références de la littérature médicale et des media généralistes.

Continuer la lecture de Gardasil, vaccin HPV très critiqué en Allemagne, Espagne, États-Unis, Autriche et ailleurs. Revue des critiques et argumentaires