Insalubrité niée par l’office HLM Paris Habitat depuis 10 ans. Élus et services publics de Bagnolet inactifs, malgré le risque d’incendie ou explosion

Mises à jour à la fin, datant du 27 juin, du 1er juillet et du 29 juillet 2020: photos et vidéo des nouvelles fuites massives et multiples. Refus de Paris Habitat d’entrer dans le logement.

L’office HLM PARIS HABITAT est passé maître dans les multiples façons de nier la réalité d’une insalubrité fréquente, que je vous montre à l’aide de dizaines de photos, de vidéos et de liens. La première photo montre déjà le risque d’incendie, puisque, parmi les coulées multiples sur les murs, il y a plusieurs endroits où des eaux usées coulent dans les gaines électriques, sur les fils électriques à nu et sur deux ampoules. Il suffit d’une étincelle, d’autant qu’il y a une petite fuite de gaz dans dans la même pièce (montrée plus bas).

Eau bien visible au-dessus de la douille, sortant (aussi) de cette gaine électrique

Les habitants de mon quartier (les Malassis) ont d’ailleurs dit, lors d’une réunion publique à l’automne 2017 avec le maire Tony DI MARTINO et l'(ancien) chef local de Paris Habitat, Bruno NERBOLLIER, qu’une « résidentialisation » ne serait qu’un un cache-misère, alors que les immeubles des Malassis devraient être démolis, tant ils sont pleins d’insalubrité et de vétusté irrécupérables. Mais une « rénovation » / résidentialisation aberrante a été faite, et la survie dans l’insalubrité et ses risques est devenue un « enfer au quotidien » (selon une voisine) à cause de la spirale de violences et des nuisances extrêmes causée directement par ce « renouvellement urbain » du square du 8 Mai 1945.

Continuer la lecture de Insalubrité niée par l’office HLM Paris Habitat depuis 10 ans. Élus et services publics de Bagnolet inactifs, malgré le risque d’incendie ou explosion