Ordures, rats, insalubrité, nuisances: 10 ans de réalité vs démagogie de Paris Habitat et de la mairie de Bagnolet

Regardez les autres vidéos et leurs textes introductifs, les posts Facebook détaillés, les tweets, articles et une petite partie des photos faites depuis 10 ans, montrant un nettoyage et entretien pas faits.

Le cadre de vie des riverains du square du 8 Mai 1945, dans le quartier des Malassis à Bagnolet, est fait d’ordures, d’un espace vert rétréci et devenu décharge publique pleine de rats, devant mes fenêtres et à un mètre des quatre aires de sport et de jeu placées juste devant nos fenêtres, après destruction de la nature. Ce qui crée des incivilités, nuisances et violences grandissantes au quotidien.

Plus l’insalubrité à l’extérieur et à l’intérieur de bon nombre de logements. Et le tout infesté de rats, souris, mauvaises herbes se mesurant en mètres et occultant une partie des strates superposées d’ordures, déchets, poubelles jetées par les fenêtres, etc.

Lire la suite »

Mairie de Bagnolet et Paris Habitat : rénovation urbaine aberrante créant nuisances et violences sans fin au square du 8 Mai 1945 détruit

Regardez les vidéos YouTube, lisez les textes introductifs et mes posts, tweets et autres témoignages sur divers aspects mais aussi sur le déni, la censure, la désinformation, les moyens de la municipalité pour étouffer et esquiver tout, quitte à recourir à des attaques personnelles… Etre lanceur d’alerte à Bagnolet, c’est s’exposer encore plus, de tous les côtés, y compris face à une municipalité qui ne se rappelle des lois que lorsque cela l’arrange, pour esquiver des réponses détaillées…

Lire la suite »

Locataire de l’Office HLM Paris Habitat à Bagnolet: « vivre dans la merde et être traité comme une merde »

[Mise à jour du 28 décembre 2019: lisez mes posts très détaillés sur mon profil Facebook et mes tweets interpellant divers responsables de Paris Habitat et des services publics, ainsi que les élus. En vain.

Regardez les vidéos YouTube qui apportent des preuves d’un quotidien dans des conditions indignes. Les textes introductifs décrivent la saleté, l’insalubrité risquée, les violences, ainsi que les démarches et les représailles… Par exemple cette vidéo sur les strates d’ordures accumulées, les mauvaises herbes grouillant de rats, etc. A un mètre des aires de jeu, sources de nuisances et violences h24.

Merci au maire Tony Di Martino, à Olivier Taravella, Christiane Pesci et les autres. Qui laissent pourrir la situation et font tout pour étouffer toute critique, quitte à discréditer les lanceurs d’alerte par des méthodes douteuses telles que atteinte à la vie privée, discrimination en raison du handicap, contre-vérités ahurissantes, non-respect de la loi et des réglementations… Car la soi-disant « rénovation urbaine » est l’exacte négation, en pratique, de tous les discours démagogiques de Tony Di Martino et les autres qui, comme lui, sont au pouvoir depuis des décennies à Bagnolet et portent la co-responsabilité de l’état de cette ville.