« Le système immunitaire et l’endométriose ». Le dogme de la défaillance immunitaire réfuté par le Dr David Redwine

Après des années de vulgarisation, en 2011, j’ai traduit et publié deux textes écrits par le Dr David Redwine, dont l’incontournable et synthétique « Redéfinir l’endométriose à l’âge moderne ».

Lisez aussi les traductions, postées récemment, de travaux dans lesquels le Dr David Redwine déconstruit point par point tous les dogmes, à commencer par la théorie de Sampson sur la cause de l’endométriose. C’est le dogme fondateur de l’évangile de l’endométriose chronicisée, car justifiant des stéréotypes tels que maladie féminine, liée aux règles, incurable et chronique puisque recommençant chaque mois avec les règles… Et si l’endomètre reflué s’implante, ce serait à cause d’une défaillance immunitaire locale et même systémique. Réfuter ces allégations (ayant elles aussi des conséquences sur la prise en charge) est l’objet du texte du Dr David Redwine posté après mon introduction : « Le système immunitaire et l’endométriose ».

D’autres textes récemment publiés en traduction française expliquent la cause de l’endométriose, par les anomalies congénitales (restes embryonnaires) relevant de la mülleriose. Puis il y a les textes abordant en détail la suite logique de cette compréhension scientifique de l’endométriose : le traitement possible par une certaine technique chirurgicale d’exérèse; textes prouvant l’inefficacité des traitements hormonaux et d’autres techniques chirurgicales. Tous ces écrits indispensables sont accessibles en descendant sur cette page (catégorie « endométriose »).

Continuer la lecture de « Le système immunitaire et l’endométriose ». Le dogme de la défaillance immunitaire réfuté par le Dr David Redwine

« Relever le défi de l’exérèse chirurgicale complète, le gold standard du traitement de l’endométriose », par le Dr David Redwine

Dans la catégorie « endométriose » vous pourrez lire les versions françaises de textes du Dr David Redwine, publiées avec sa permission : les traductions de 2011 (dont l’incontournable « Redéfinir l’endométriose à l’âge moderne »), puis celles postées récemment qui critiquent la théorie du reflux menstruel, définissent les anomalies congénitales relevant de la mülleriose et de la métaplasie embryonnaire comme causes de l’endométriose. Sans oublier les textes critiquant d’autres dogmes tels que la défaillance du système immunitaire. La suite de la démolition des dogmes fondateurs du cercle vicieux de pseudo-traitements médicaux et chirurgicaux inadaptés et inefficaces consiste logiquement à tirer les conséquences pratiques cliniques de la redéfinition scientifique de l’endométriose. La conséquence la plus importante étant de traiter la maladie, et non pas les symptômes, selon le seul traitement cohérent avec la science et efficace: l’exérèse radicale conservant les organes, validée par l’examen anatomopathologique des pièces opératoires.

Je traduis ici deux textes et un fragment d’un troisième, écrits par le Dr David Redwine, en laissant de côté seulement les aspects du système de santé états-uniens différents de celui français. Le premier s’intitule « Pourquoi la chirurgie de l’endométriose est-elle si difficile ? » (Why is endometriosis surgery so challenging?, sur le site Endopaedia qui rassemble les conceptions de David Redwine en libre accès). Le deuxième s’intitule « Relever le défi de l’exérèse chirurgicale complète, le gold standard du traitement de l’endométriose ». L’original en anglais se trouve sur cette page d’Endopaedia : Embracing the challenge of complete excision surgery, the gold standard of endometriosis treatment.

Continuer la lecture de « Relever le défi de l’exérèse chirurgicale complète, le gold standard du traitement de l’endométriose », par le Dr David Redwine

Cause de l’endométriose: anomalies congénitales relevant de la mülleriose et métaplasie embryonnaire, explique le Dr David Redwine

En 2011, j’ai traduit et publié le texte « Redéfinir l’endométriose à l’âge moderne », incontournable car le Dr David REDWINE y aborde de façon accessible et synthétique les dimensions essentielles de l’endométriose, dont la cause par mülleriose.

Sur cette page, après la présentation du parcours et du travail du Dr David REDWINE figurant sur son excellent site Endopaedia, j’ai traduit deux textes dans lesquels il démonte systématiquement toutes les dimensions et implications de la théorie de Sampson, la façon dont celle-ci est instrumentalisée ainsi que les conséquences désastreuses pour les malades. Elles sont prises dans un cercle vicieux de pseudo-traitements médicaux -> chirurgies inadaptées et incomplètes (ablation, exérèse partielle genre shaving laissant persister l’endométriose dans 89% des cas, selon les études du Pr Horace Roman lui-même) ; chirurgies pratiquées par des chirurgiens non formés utilisant des instruments inadaptés, sur des patientes sous Decapeptyl ou Enantone -> et les résultats de ces chirurgies forcément incomplètes seront occultés par ces cache-misère que sont les stratégies de médicamentation continue. La chronicisation et l’ouverture à toutes les pratiques d’endobusiness sont vendues comme une sorte de reconnaissance grâce à des formules telles que « prise en charge multidisciplinaire à vie »…

Le texte « Puisque la théorie de Sampson ne marche pas, qu’est-ce qui cause l’endométriose ? » est une suite logique. Le Dr David Redwine y explique la cause de l’endométriose en termes accessibles, critique les traitements médicaux et chirurgicaux inadaptés et aborde les conséquences du changement de paradigme selon le seul objectif qui compte, au final : le traitement efficace par exérèse radicale conservant les organes.

Continuer la lecture de Cause de l’endométriose: anomalies congénitales relevant de la mülleriose et métaplasie embryonnaire, explique le Dr David Redwine

Opérer l’endométriose sous médicaments: échec garanti. Contre-productif, néfaste pour les ovaires et la fertilité, avec des effets indésirables systémiques…

NdR: l’industrie de l’endométriose est une opportunité pour beaucoup… Ce texte a été publié le 17 mars 2017, puis retiré pendant une semaine parce que la naturopathe Chris Martin (« Nana -turopathe ») a tenté d’obtenir la censure de ce texte et de mon livre en libre accès; en plus d’une campagne d’injures, dénigrement, attaques personnelles, calomnies, etc. Les avocats de Anne Steiger ont utilisé menaces (y compris de me traîner en justice), agressivité, insinuations… pour que j’efface tous les textes. Or ils sont toujours là. J’expliquerai tout un jour.

Ce texte devrait être lu par tout le monde, de même que mon livre en libre accès, car il réfute bon nombre de dogmes et idées reçues sur l’endométriose et ses traitements ; il explique la chirurgie d’exérèse, l’intérêt et l’efficacité de diverses techniques et instruments de chirurgie de l’endométriose; l’utilité, l’efficacité et les effets indésirables des diverses classes de médicaments utilisées, expliquant aussi l’impact des conflits d’intérêt avec l’industrie pharmaceutique et les fabricants de dispositifs médicaux (produits anti-adhérences, etc.); j’y évoque les pratiques, les biais et les conflits d’intérêt des naturopathes, coachs et autres praticiens du complexe naturo-psycho-holistique. Je donne des exemples de désinformation venue d’associations, de stars et d’influenceurs, etc. Et il y a aussi des conseils pratiques et des outils pour apprendre à résister à la manipulation et à la persuasion, donc à déjouer les stratégies de désinformation et de communication d’influence, quelle que soit la source.

Continuer la lecture de Opérer l’endométriose sous médicaments: échec garanti. Contre-productif, néfaste pour les ovaires et la fertilité, avec des effets indésirables systémiques…

L’exérèse radicale sans médicaments, seul traitement efficace de l’endométriose, occulté par le business. Propos du Dr Harry Reich

Article mis à jour le 3 juillet 2017.

Après un rappel des conceptions majeures que le Dr Harry Reich partage ainsi que de leurs conséquences thérapeutiques contrastant avec les pratiques actuelles, je rends compte en détail d’un échange filmé entre les Drs Harry Reich et Paul Indmann. Exérèse radicale conservant les organes et sans médicaments. D’autant que « Enantone, c’est zéro ». Les médicaments n’ont aucune efficacité en endométriose.

Mise à jour sur la désinformation et ses conséquences : Outre cet article, il faut lire mon livre en libre accès paru fin 2016 et complété jusqu’en février 2018 ainsi que les articles donnés en lien à partir de lui. 

Continuer la lecture de L’exérèse radicale sans médicaments, seul traitement efficace de l’endométriose, occulté par le business. Propos du Dr Harry Reich