Le régime méditerranéen a mangé son pain blanc. Une enquête récente le déclare « moribond »

La malbouffe fait des ravages en Méditerranée, titre le journal canadien Le Devoir en date du 30 juillet. (Photo: AFP) La globalisation des industries agro-1428970162.jpgalimentaires – qui véhiculent le « modèle » occidental uniformisé du préfabriqué trop gras, trop sucré, trop salé – achève les pratiques alimentaires saines. Celles-là même que les médecins recommandent par exemple dans les régimes équilibrés, dans des maladies telles le diabète ou pour faire baisser naturellement l’excès de LDL cholestérol.

« En délaissant l’huile d’olive, les poissons, mais aussi les fruits frais ou secs et les légumes, qui composent les grandes lignes du régime dit méditerranéen, les pratiques alimentaires séculaires qui prévalent en Europe méridionale, en Afrique du Nord et au Proche-Orient se retrouvent désormais dans « un état moribond », indique la FAO. (…) »

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s