Une étude détaille les effets indésirables neurologiques et cardiovasculaires du Champix, médicament d’aide au sevrage tabagique

Michael Siegel est spécialisé en médecine préventive et en santé publique à l’université de Boston. Ses activités de recherche sont centrées 373147539.jpgdepuis 20 ans sur le tabagisme actif et passif, ses effets indésirables, les modalités d’arrêt et les diverses politiques de régulation. Il tient un blog intitulé Tobacco Analysis, sur lequel il dénonce entre autres le lobbying de l’industrie pharmaceutique pour la prohibition. Les firmes pharmaceutiques ont mis sur le marché – avec la complicité des autorités sanitaires qui ont tout approuvé en invoquant la santé publique – toute une panoplie de médicaments et de substituts nicotiniques fort profitables… Ainsi, Pfizer a fait une énorme campagne de publicité pour dénoncer le tabagisme… afin de vendre la varénicline sous le nom de Champix (Chantix aux Etats-Unis).

On apprend dans une note du 23 mai du Dr Siegel que la l’Administration fédérale de l’aviation (FAA) des Etats-Unis vient d’interdire aux pilotes et aux contrôleurs aériens l’usage de la varénicline (Champix) à cause des centaines de signalements d’effets indésirables. Ces derniers sont confirmés par une étude aux résultats dévastateurs faite par le Institute for Safe Medication Practices, organisme à but non lucratif. D’où la différence d’appréciation…

Cet institut est chargé d’évaluer les risques émergeants et les erreurs de médication en fonction des signalements d’effets indésirables reçus par l’agence américaine du médicament (FDA). 

Le Los Angeles Times rend compte de l’étude dans cet article. Les effets indésirables du Champix peuvent être très sévères : pertes d’équilibre, pertes de connaissance, convulsions, mouvements anormaux, spasmes musculaires, troubles du rythme cardiaque, troubles visuels, réactions cutanées, etc. Ces effets secondaires neurologiques et cardiovasculaires s’ajoutent à ceux psychiatriques (dépression, suicides…) déjà largement pointés du doigt, y compris par la FDA, qui estime que la relation de cause à effet est de plus en plus probable. (D’ailleurs, Pfizer avait modifié la notice grand public et le RCP (résumé des caractéristiques du produit) juste avant que la FDA ne rende public son avis sur les risques psychiatriques, au mois de février 2008).

Le texte intégral de l’étude est disponible sur le site de l’Institut. Et il vaut le détour… Les effets indésirables sont bien plus nombreux que ceux mentionnés par les journaux. Ils incluent des douceurs telles que: accidents thromboemboliques, diabète, hyperglycémies, syndromes extrapyramidaux, oedèmes, troubles psychotiques, hallucinations, agressivité et quelques autres… Les auteurs parlent de « risques graves immédiats pour toute personne conduisant des avions, des trains, des bus ou d’autres véhicules ou étant dans une situation dans laquelle une diminution de l’état de veille ou de contrôle de la motricité pourraient entraîner des dégâts sévères et massifs ». Les personnes exerçant un travail qui exige une attention et une concentration soutenues devraient éviter le Champix. Les techniciens des centrales nucléaires figurent parmi les exemples donnés. On imagine aisément une sorte de nouveau Tchernobyl parce qu’un technicien sous Champix a perdu connaissance ou a été pris de spasmes musculaires ou de convulsions et a appuyé sur le mauvais bouton…

L’étude a aussi recensé un nombre important de chutes, accidents de la route et d’autres types d’accidents se soldant par des dommages corporels. Et le Los Angeles Times ajoute qu’au cours du dernier trimestre de 2007, le Champix a pris la première place sur la liste des signalements d’effets indésirables à la FDA… Les chiffres sont d’ailleurs détaillés dans le texte de l’étude.

Par conséquent, l’administration américaine de l’aviation fait preuve d’une prudence élémentaire, puisque des centaines de vies sont en jeu lorsqu’un pilote ou un contrôleur aérien voient leur état de conscience et leur contrôle sur leurs réflexes et leurs mouvements diminuer, voire disparaître temporairement.

Les auteurs mentionnent le fait que nombre des personnes ayant subi ces effets indésirables prenaient d’autres médicaments ou compléments alimentaires en même temps que le Champix, tout en disant qu’il s’agit là de la situation réelle des usagers, qui contraste avec le cadre artificiel (setting) créé par Pfizer dans les essais cliniques qui ont servi à obtenir l’autorisation de mise sur le marchéLa firme avait exclu d’emblée de nombreuses catégories d’usagers, par exemple toute personne ayant été traitée récemment pour une dépression, un trouble bipolaire, une psychose ou un trouble anxieux incluant des attaques de panique. Ont été exclues aussi les personnes ayant eu des réactions allergiques à un médicament quelconque, ayant des résultats anormaux lors d’examens de laboratoire, souffrant de troubles cardiovasculaire récents… Et même les personnes qui prenaient des médicaments sans ordonnance ou des produits amincissants. Les personnes ayant eu un antécédent de dépendance à un médicament ou à l’alcool ont elles aussi été exclues…

C’est quand même curieux, surtout sachant que les personnes ayant des antécédents d’addiction ou de troubles psychiques sont parmi les plus sujettes au tabagisme…

Les auteurs de l’étude recommandent à la FDA de faire une enquête épidémiologique approfondie. Une porte-parole de la FDA, intérogée par le Los Angeles Times confirme qu’il faut aller plus loin dans l’enquête que l’agence était déjà en train de mener sur le Champix.

Et pourtant, Pfizer persiste et signe… La firme considère que la balance bénéfices – risques du Champix reste favorable malgré tout, compte tenu des méfaits du tabagisme… Etonnante argumentation que de remplacer un risque par un autre, chez des gens qui passeraient ainsi des griffes de l’industrie du tabac à celles des firmes pharmaceutique, mais toujours pour du profit… Mais on ne peut pas s’attendre à ce que Pfizer renonce facilement à un médicament déjà prescrit à plus de 3,5 millions de personnes rien qu’aux Etats-Unis, pour un coût de 130 dollars par mois… Un article de CBS ajoute les chiffres de ventes du Champix aux Etats-Unis : 833 millions de dollars en 2007 et une augmentation de 71% au cours du premier trimestre de 2008 par rapport à la même période de l’année dernière…

Mais pourquoi un tel médicament a-t-il été approuvé aussi facilement pour un tel usage ? Et pourquoi le Champix est-il prescrit aussi massivement ? Eh bien parce que le panel d’experts qui a récemment élaboré les directives de pratique clinique concernant l’arrêt du tabac s’est prononcé explicitement pour l’usage de médicaments chez chaque patient qui arrête de fumer. Il a tout aussi explicitement recommandé la prescription de Champix à cet effet. Or il s’avère que pas moins de neuf experts avaient des conflits d’intérêts pour avoir reçu des financements récents des fabricants des divers médicaments d’aide à l’arrêt. Et l’expert qui a dir
igé le groupe de travail a un conflit d’intérêt avec Pfizer – le producteur du Champix…

Les commentaires de Siegel relèvent du bon sens ; ce sont des arguments de plus en plus repris par l’opinion publique américaine dans son ensemble : il ne suffit pas de « gérer » les conflits d’intérêts et demander aux médecins de les déclarer publiquement, ni même de les limiter. Il faut les interdire complètement. On voit que cette argumentation n’est plus l’apanage des seules associations anti-corruption et que celles-ci ont fait un travail remarquable dans les pays anglo-saxons. En attendant un début de prise de conscience en France…

Le Champix est un parfait exemple des conséquences des conflits d’intérêts : mettre la santé en danger, voire même tuer des gens. On ne peut pas dire « tuer des patients », parce qu’il ne s’agit pas à proprement parler de malades qui ne pourraient pas se passer d’un tel médicament… On voit tous les jours des personnes qui subissent des effets secondaires de gravité diverse, développent des addictions ou se suicident suite à la prise de médicaments prescrits dans des pseudo-maladies que l’industrie invente régulièrement. Le dernier cas de disease mongering – comme on appelle cette imagination débordante à but lucratif – concerne précisément le tabac. Nous en avons parlé dans cette note intitulée « La dépendance au tabac bombardée maladie chronique à traiter indéfiniment. Avec Champix / Zyban et les substituts nicotiniques pour méthadone… »

Rappelons ici qu’il ne s’agit pas de défendre le tabagisme. Mais il va sans dire que mourir tout de suite à cause d’un effet indésirable du Champix, du Zyban, etc. ou être victime d’incidents iatrogènes graves n’est pas non plus un choix défendable… Les personnes qui veulent arrêter doivent pouvoir le faire en toute sécurité, et il y a des moyens non médicamenteux qui ne présentent aucun risque, tels les consultations spécialisées en tabacologie.

72 réflexions au sujet de “Une étude détaille les effets indésirables neurologiques et cardiovasculaires du Champix, médicament d’aide au sevrage tabagique”

  1. Article documenté, bravo, je fais passer l’information : notamment sur http://unairneuf.org qui présente les arguments en faveur d’une prise en charge non médicamenteuse de fumeurs qui ne sont pas des malades… Au cas où certains aimeraient en savoir plus (site non commercial !).

    J’aime

  2. Bonjour ,
    J’ai décidé d’arrêter de fumer l 8 mai 2008 , parce que mon médecin m’a promis que c’était garanti avec champix . Quelque chose comme 70% de résultat positif.
    Il m’a un peu parlé des effets indésirables , mais ne semblait absolument pas s’en alarmer …
    Maintenant je ne sais plus que penser …
    Je constate comme effets indésirables: insomnie , rêves , boule d’anxiété et nausée le matin . J’ai commencé le traitement le 6 mai .
    Je suis une grand-mère de 57 ans , je fumais depuis 41 ans .
    Dois-je arrêter ce traitement ? Et comment ?
    Parce que je crois savoir qu’il ne faut pas le stopper d’un seul coup .
    Merci de me répondre si toutefois vous pouvez m’aider …
    Cordialement , Maryse

    J’aime

  3. Bonjour Maryse,
    Pardonnez-moi, j’ai dû supprimer vos coordonnées personnelles, parce qu’il s’agit d’un site en lecture publique, et qu’il vaut mieux éviter d’en dire trop.
    Votre médecin s’est engagé trop vite à promettre des résultats. L’efficacité révélée par l’étude est bien plus modeste, et c’est aussi une raison de critiquer le Champix. A chaque fois qu’on parle d’un médicament, on doit raisonner en termes de balance bénéfices – risques. Si le bénéfice est faible, les risques prennent encore plus d’importance, comme le soulignent toutes les sources indépendantes d’information médicale.
    Nous ne sommes pas des professionnels de santé, et même si c’était le cas, de tels conseils – sur la « bonne » methode d’arrêter de fumer, sur l’arrêt ou non du Champix – ne peuvent pas être donnés sans prendre en compte votre situation concrète.
    La meilleure chose, c’est de vous adresser à un tabacologue, dans un service hospitalier spécialisé, qui pourra vous suivre et vous proposer des méthodes adaptées à votre cas, pas un médicament standard prescrit à tout le monde sans discernement.
    Si vous voulez arrêter le Champix, il faut en parler avec un médecin (tabacologue de préférence ou un autre si le rendez-vous tarde) et réduire progressivement les doses pour éviter un syndrome de sevrage. Parce que ce serait trop dur et injuste de cumuler les difficultés du sevrage tabagique et les problèmes qu’un arrêt brutal d’un tel médicament risque de créer.
    Vous faites preuve d’énormément de courage, de volonté, de détermination en décidant d’arrêter de fumer après tout ce temps. Un tabacologue vous aidera certainement à persévérer dans ce que vous avez déjà accompli. Et c’est beaucoup, plus de trois semaines sans tabac! Chapeau bas!
    Ne vous laissez pas démotiver par ces nouvelles! Le monde n’a pas commencé avec le Champix et ne finira pas par lui. Malgré ce que Pfizer aimerait nous faire croire, des gens ont arrêté de fumer de tout temps sans Champix…
    Tenez bon!
    Cordialement.
    PS: La décision vous appartient, à vous et à un médecin spécialisé dans la question.

    J’aime

  4. Bonjour ,
    Merci de cette réponse et de vos compliments qui me touchent …
    Un tabacologue … Je prends note !
    Mais je peux vous dire que si j’ai été « accro » à la nicotine , je ne le serai pas du champix ! Je vais faire ce qu’il faut pour m’en débarrasser rapidement .
    Merci encore pour vos articles .
    Cordialement, Maryse .

    J’aime

  5. Bonjour Maryse,
    Votre détermination est ce qui vous aide le plus! On sent la forte personnalité qui ne se laissera pas prendre dans la toile d’araignée du « tout médicament »… Ca fait plaisir à voir!
    (Non pas que je rejetterais les médicaments, loin de là, mais il ne s’agit quand même pas de bonbons ;-))
    Je pensais à un tabacologue qui puisse se rendre compte du « rôle » que jouait le tabac chez vous et vous proposer un suivi approprié. Certaines personnes peuvent avoir tout simplement besoin de comprendre mieux le pourquoi, en parlant, ou apprendre à se relaxer, etc.
    Et je suis sûre que je ne vous apprend rien en disant qu’il faut éviter les situations que vous associez habituellement avec la cigarette.
    Moi, j’ai arrêté en jouant là-dessus. Par exemple, sachant que j’ai toujours associé cigarette et être assise tranquillement, eh bien, j’ai choisi pour arrêter une période où j’étais dehors toute la journée et j’ai fait quelques bons km supplémentaires en plus de mes activités… Ca a marché.. en marchant, c’est le cas de le dire…
    Plus le fait de supprimer le café – synonyme de tabac – et les sorties avec les amis fumeurs pendant suffisamment de temps; et quelques astuces de ce genre… Vous avez certainement les vôtres et une discussion avec un tabacologue et le personnel d’un service hospitalier spécialisé pourrait vous aider à en trouver d’autres.
    J’ai aussi arrêté en même temps qu’un ami, parce que nous savions tous les deux qu’on allait soit fumer ensemble soit arrêter ensemble… La motivation réciproque et le souci de ne pas démotiver l’autre ont très bien marché .
    Bon, j’arrête là cette énumération de banalités que vous connaissez déjà… C’est juste une façon détournée de vous encourager 🙂
    Tenez bon, ça fait plus de trois semaines maintenant, et il y a de quoi être fière!
    Cordialement

    J’aime

  6. Bonjour !
    Je dois dire une chose , depuis ce matin : OUF !!!
    Voilà , c’est dit ! …..
    Pourquoi OUF ?
    J’ai vu le médecin hier matin et nous avons arrêté le champix !
    Ce médicament m’a rendue malade … Je ne savais pas qu’il était responsable de tout ce que je ressentais , mais , maintenant que je ne le prends plus et que je retrouve toutes mes facultés , je vois bien d’où venait le problème !!!
    Et je suis si contente de me retrouver !!!
    Bien sur , j’aurai plus de mal à ne pas fumer , mais je ne suis plus un zombie , et je me sens bien !
    Je supporte même la pluie !!! Si , si !!!
    Cigarette , petite cigarette … Je ne te fumerai plus !!!
    Parce que … sans toi , je respire mieux ! … je ne tousse plus !! … et parce que mon petit-fils a trouvé que je sentais bon !!!
    Ben oui … la clope … ça pue !
    Bon courage tout le monde !
    Cordialement et courageusement ….Maryse .

    J’aime

  7. Bonjour Maryse,
    Vous êtes très courageuse, chapeau bas! Adorable, votre petit-fils!
    Avec un tel soutien, la cigarette, vous y penserez de moins en moins, j’en suis sûre.
    Tenez bon! Le plus dur est passé et vous y êtes arrivée, c’est super!
    Cordialement.
    🙂

    J’aime

  8. Bonjours , il me reste 4 semaine et demi au traitement , jai tout les symptomes reve , idee suicidere , mal partout ect. … Mais il ne me reste que peut de temps pour en finir avec le traitement , je me demande combien de temps cela vas prendre a mon systeme pour evacuer ce traitement completement . Et merci a Marise qui dit qu elle se retrouve enfin cela est tres encouragent . Note pour ceux qui envhisage ce traitement ces la chose la plus dure de ma vie que je combat et dieux seul sais combien de grande bataille j ai dut entreprendre dans mes 37 annee de dur vie croyais moi je vais reussir ce traitement mais soyez aviser avnt de l entreprendre . bien a vous amicalement Patrick.

    J’aime

  9. Bonjour Patrick ,
    Wahouuuu !!! Quelle résolution ! Bravo ! Moi je ne me sentais plus capable de me sentir malade comme ça , et je préfère lutter seule plutôt que d’avoir la nausée … et le reste !
    Et je dois dire que je suis assez contente de moi … Je dis assez , car j’ai tendance quand j’en ai la possibilité à renifler le nez en l’air dans le sillage d’un fumeur … et oui … c’est humain !
    Mais pas de quoi en faire un drame ! Maintenant que je ne fume plus , je ne trouve pas que l’odeur du tabac soit désagéable … C’est bien mon problème … J’adorais fumer !
    Pour vous répondre , les nausées disparaissent en 2 ou 3 jours , mais (excusez moi) les selles décolorées , j’ai mis un mois à guérir ! (je n’avais pas de jaunisse ni autre chose … comme je ne bois pas d’alcool , le responsable était bien le champix )

    J’aime

  10. Bonjour Patrick,
    Bravo pour votre courage et tout le chemin accompli! mais êtes-vous sûr de ne pas pouvoir continuer sans Champix?
    Il faudrait, comme je le disais plus haut à Maryse, une écoute spécialisée, surtout si le Champix vous donne des idées suicidaires… Quelle épreuve! C’est trop dur pour rester seul dans une telle tourmente…
    Tenez bon et n’hésitez pas à demander de l’aide!
    Je croise les doigts!
    Violette

    J’aime

  11. Coucou Maryse, merci d’avoir donné de vos nouvelles!
    Je suis très contente que vous ayez tenu bon, que vous ayez réussi! Votre petit-fils peut être fier de vous! Et puis maintenant vous sentez bon ;-), ce n’est plus l’odeur de la clope pour lui… Même si je pense comme vous, cette odeur n’est pas désagréable… Mais on va faire comme avec plein d’autres choses qui nous plaisent: on admire à distance, sans toucher.
    Il y a plaisir et plaisir…
    Vous pouvez être fière de vous! Chapeau!
    🙂

    J’aime

  12. Bonjour ,
    Merci de vos compliments chère Violette et bravo à vous aussi pour avoir su tenir bon face à la cigarette … J’espère que Patrick va nous donner bien vite de ses nouvelles et qu’il nous rassure un peu … La cigarette ne vaut pas … que l’on meure pour elle !
    Bonne journée à tous ! Maryse .

    J’aime

  13. ha maintenant il me reste que deux semaine, je vais battre ce medicament et n ai vraiement plus le gout de fumer apres cette dure epreuve qui aurais encore envie.

    J’aime

  14. bonjour
    et merci pour tous ces conseils, personnellement je prens « champix » depuis 10 jours et je ne rescens toujours pas l’envie d’arretter !!! pourriez vous me dire si celà est normal ou si je dois continuer, en ce qui conserne les effets indesirables , je n’en rescens aucun mis à part une lègere nausée le matin mais qui s’estompe très vite, peut etre dois-je continuer pour que ca marche, je ne sais pas qoi faire !!! merci de votre aide

    J’aime

  15. Bonjour Christine et pardon pour le retard.
    Comme je le disais, il n’est pas possible de donner des conseils comme ça, sur Internet, et nous ne sommes pas des médecins.
    Il faut en discuter avec votre médecin, et le mieux serait d’aller dans un centre spécialisé en tabacologie. J’en ai parlé plus haut. Ils peuvent vous conseiller et vous proposer l’approche qui vous va la mieux en fonction de vos spécificités.
    En tout cas, j’espère que vous réussirez à arrêter, par une méthode qui ne mette pas en danger votre santé.
    Bon courage et tenez-nous au courant!
    Violette

    J’aime

  16. Ca fait 3 jours que je prends du Chantix (c’est le nom americain ici), et j’ai des crises d’angoisse depuis le 3ieme jour et des maux de tete.
    J’arrete le CHANTIX et je vais me mettre au patch, ca sera plus safe je pense.

    J’aime

  17. Bonjour Steven et Yan,
    Je ne sais rien sur le patch, mais je pense que vous avez fait tous les deux preuve de prudence en arrêtant le Champix. Je parlais plus haut des unités de tabacologie, pour avoir un soutien et un suivi, surtout au cas où la tentation serait forte. Mais il est très difficile d’en parler comme ça, en général, d’autant plus quant on n’y connaît rien, comme moi…
    Mais je croise les doigts pour vous et vous souhaite d’y arriver! Regardez Maryse, qui a posté plus haut, elle y est arrivée alors qu’elle fumait depuis très longtemps.
    Bon courage et tenez-nous au courant!

    J’aime

  18. bonjour
    mon mari est un grand fumeur.il a decide d’arrêter,aujourd’hui il a commence le traitement champix.apres differents recherches sur le net ,je decouvre que ses effets indesirables sont trop dangereuses pour sa sante .dois je lui recommander d’arreter? moi,son medecin ,ses amis et toute la famille l’ont encouragé a prendre ce traitement. j’ai peur pour sa santé et peut etre valait il qu’il fasse un essaie ? .
    merci a vous.

    J’aime

  19. bonjour
    mon mari est un grand fumeur.il a decide d’arrêter,aujourd’hui il a commence le traitement champix.apres differents recherches sur le net ,je decouvre que ses effets indesirables sont trop dangereuses pour sa sante .dois je lui recommander d’arreter? moi,son medecin ,ses amis et toute la famille l’ont encouragé a prendre ce traitement. j’ai peur pour et peut etre valait il qu’il fasse un essaie ? .
    merci a vous.

    J’aime

  20. bonjour à tous,
    j’ai arrêté de fumer il y a maintenant 7 mois avec Champix. mais je peux vous garantir que j’en ai bavé et fait baver autour de moi. la depression, le suicide, l’hypertension, les douleurs dans la poitrine dans les jambes… tout y est passé.
    mais le pire est pour ma nièce après 3 jours de traitement, elle a déclaré un diabète insipide, une grosseur à l' »hypophyse », et un arrêt de fonction de la thyroïde. aujourd’hui elle est sous contrôle médical à bordeaux, mais les médecins ne se prononcent pas par rapport à Champix.
    il faut absolument que nous recoupions toutes ces infos pour faire évaluer les vrais risques de ce médicament.
    merci de me faire part de vos expériences et d’une éventuelle association.

    J’aime

  21. Moi je viens d constater que les médicament Champix est pas fait pour moi….j’ai eu deux accident a la tête . Le premier une fracture du crane et le deuxieme une fistules de liquide rachidien qui pert…. il a falut 3 operation au nez et 3 operation a la tete. La derniere operation a la tête j’ai eu de l’odeme et une hémoragie célebrales mais entre cela quand j avais 22ans j ai eu une méningite…le docteur de coeur alors calculer que j avais une souffle au coeur …alors je prends 3 dilentin par jour et une syntréodie par jours et en plus de champrix. J ai arreter le champrix parce que mon coeur allait trop vite et j ai eu tous les effets secondaire après et pendants le traitement …..il faut que j ai toute une volonté pour arréter de fumer sa va etre avec ma volonté

    J’aime

  22. Bonjour à tous,
    Je viens de commencer le traitement Champix (le 1er Avril).
    Pour que vous compreniez mon choix malgré cette notice « chargée » ainsi que tous les articles lus :
    – Je n’ai aucun antécédent psychiatrique ou cardiovasculaire
    – aucune maladie connue, aucune autre dépendance
    – J’ai 30 ans et je fumais depuis 10 ans (20 cigarettes en moyenne par jour)
    – En plus du traitement, j’ai repris le sport,
    – je suis suivie par mon médecin de famille
    Résultats
    J’ai eu quelques gênes au départ :
    – nausées
    – vertiges
    – rêves
    En réfléchissant, je me suis aperçue de la corrélation entre les cigarettes fumées pendant la 1ère semaine et ces symptômes. Par contre, je n’avais pas les symptômes constatés lors d’un précédent arrêt sans assistance médicamenteuse (dépression, irritabilité pouvant provoquer une forte augmentation de mon rythme cardiaque, anxiété, insomnie, …)
    Aujourd’hui, 2ème semaine, j’ai complètement arrêté de fumer et je vais beaucoup mieux. Le seul symptôme restant est les rêves (ils sont plus nombreux qu’avant traitement et surtout je m’en souviens).
    A tous ceux qui veulent arrêter « avec ou sans assistance »: Bon courage et Allez y !
    Cdt

    J’aime

  23. bonjour tout le monde,
    J’ai lu avec beaucoup d’attention vos commentaires sur ce médicament… Cela fait un mois maintenant que j’ai commencé le traitement, au début je prenais le cachet avant le repas mais à chaque fois je me sentais mal, comme vous savez déjà on ressent des nausées, vertiges, maux d’estomac, maux de tête, palitations et j’en passe… Mais j’ai compris qu’il fallait bien manger et le prendre absolument au MILIEU DU REPAS, depuis je n’ai plus rien sauf ces foutus rêves la nuit, eux ils sont toujours là !!!!
    Je parle à tous les fumeurs, j’ai déjà fait ce traitement il y a deux ans et franchement ça vaut vraiment le coup d’arrêter de fumer… On resire la vie à pleine dents j’ai vraiment hâte de ressentir ça jour. N’oubliez pas le TABAC SUR NOUS CA SENT VRAIMENT MAUVAIS….
    Bon courage à tous et tenez bon…

    J’aime

  24. Bonjour à tous,
    Moi je décrète le CHAMPIX comme un dangeureux poison! C’est un euphémisme…mais je persiste. A l’instant où j’écris cela, j’en prenais depuis 1 mois et demi. J’ai eu tous les effets indésirables fréquents : nausées, rêves anormaux, troubles du sommeil, maux de têtes.
    J’ai supporté car il est vrai que l’arrêt du tabac est spectaculaire (je fumais depuis plus de 20 ans 1 paquet par jour).
    Puis sont venus les vertiges à ne plus tenir debout, des envies de pleurer subites, des difficultés à parler, des troubles de vision, une somnolence accrue, des sommeils de presque la journée……
    Je ne suis pas « fière » comme on dit avec ma batterie d’effets désirables. J’ai été voir un médecin (le mien en congé), pas surpris mais il n’y a rien à faire d’autre que d’arrêter et d’attendre que cela passe……cela fait 4 jours que j’ai ces symptômes et demain je recontacte le médecin. Combien de temps faut il pour que je me sente bien, normale ?
    Alors j’invite tous ceux qui veulent témoigner de leurs effets indésirables à le faire. Et prudence….cette chimie n’est pas pas bonne pour le corps….je m’accroche au seul point positif du moment : j’ai arrêté de fumer mais cela n’est pas encore gagné car seulement 5 semaines, le risque de rechute est grand …..
    Bon courage à tous

    J’aime

  25. SA FAIT DEJA 15 JOURS QUE JEN PREND,J AI LUE LES COMMENTAIRE ET SA FAIT PEUR,POURTEMP JE ME SEN MIEUX ET EN PLEINE FORME ,MAIS SAI VRAI JE NE DORT PAS LA NUIT,JAI DES MOT DE TETE ET DE LIRE TOUS SA MA CASSE LE MORALE EN DEUX,JE NE SAI PLUS QUOI FAIRE?SA ME CONTRARIE BEAUCOUP.

    J’aime

  26. Bonjour, voilà mon ami et moi étions trés amoureux depuis 10 ans et je lui est demandé d’arreter de fumer.Il a pris du Champix en fin Mars début avril 2009 dés les premieres prises il a commencé a avoir des crises de larmes et de rire.Il était tres excité sexuellement d’ailleurs il m’a trompé une fois avec une fille rencontrée sur le net et aujourd’hui il se sent vide ,pas de sentiment il dit qu’il m’aime mais ne veut plus vivre avec moi et il fume et boit pour s’évader de la réalité il est paumé il a pas les idées en place .il se détruit.et je ne sais pas que faire pour l’aider
    Ps :il a pris du champix pendant un mois mais les effets sont encore là.

    J’aime

  27. Bonjour,
    J’ai commencé Champix hier soir, dose de 1mg 2x par jour, prescrit par le médecin. Hors dans la notice, c’est indiqué qu’il faut commencer doucement.
    Quel est votre avis ?
    En ce qui concerne les effets indésirables, hier soir je me suis sentie très vite fatiguée et douleurs dans l’abdomen. Je me suis réveillée plusieurs fois pendant la nuit, j’ai fait des rêves, oui, mais pas étranges il me semble.
    Ce matin (après la 2e prise), j’avais l’impression d’être un peu dans les vaps, goût bizarre dans la bouche, surtout lorsque j’ai diné à midi, mon repas me semblait très mauvais (idéal pour le régime lol) et légers troubles de la vision, comme quand on fait une chute de tension. Pas évident pour conduire !!!
    Ce que j’ai lu plus haut me fait énormément peur mais je me dis que je vais prendre Champix jusqu’à la date d’arrêt du tabac, c’est-à-dire dans 8 jours. Et ensuite, j’espère que ça ira sans….
    Par ailleurs, je prend Alli depuis plus d’une semaine, je ne pèse que 56kg pour 1m60, je sais que je ne devrais pas en prendre, mais ça m’aide psychologiquement à tenir une diète correcte.
    Merci d’avance pour vos réactions.
    A bientôt,
    Magali.

    J’aime

  28. Bonjour,
    J’ai une amie qui a arrêté de fumer grâce au Champix. La dernière prise de ce médicament date de plus de un an. Aujourd’hui, elle souffre de crises de spasmophilie, d’angoisse. Je me pose donc la question « Est-ce un des effets secondaires possible à long terme et pas encore connu? Existerait-il d’autres témoignages?
    A bientôt,
    Muriel

    J’aime

  29. DE LA VRAIE MERDE CE CHAMPIX, Ca fait 5 jours que je prends des demi comprimés 1 fois par jour. Je n’ai plus goût à rien, plus envie de baiser, trouble du someil, rêves bizzares, difficulté à conduire un véhicule de façon sûr, je suis tout le temps fatigué, je déprime et presque aucuns changement par rapport à l’envie de fumer… J’arrête tout de suite ce traitement, il est CLAIR QUE C’EST DU POISON, je ne comprends pas pourquoi ont le préscrit… à si je sais: LE PROFIT $$$ je pense qu il ne coûte rien à produire! Ces connards de la pharmaceutique…il ne valent pas mieux que les cigarettiers et ils sont peut être de mèche avec….CIGUARETTE = CANCER = IMPUISSANCE; mais Pfizer détiens les remèdes: contre l’impuissance le VIAGRA contre la ciguarette le CHAMPIX et il produisent surement aussi les remèdes lié aux effets secondaires du Champix (antidépresseur, somnifaire, etc..) il serait tellement plus simple d’interdire cette drogue qu’est la cigarette, mais ça rapporte tellement à ce foutu monde Capitalisme dans lequel nous vivons!!! Mes conseils: arreter d’acheter des ciguarettes, boycottez tout ce qui represente la World Compagny (coca cola, néstlé, Total, Mcdo, UBS, Pfizer etc) rejoingnez les réseau alter mondialiste, aller casser les symbole de la World compagny lors des manif. foutez vous des religions qui n’ont pas servi d ‘autres causes que les guerres jusqu’a maintenant, ignorez ces bimbos et ces Golden Boy qui ne jurent que par leur frics… allez baiser leurs femmes quand ils sont en voyages d ‘affaires…. Révoltez vous!!!

    J’aime

  30. Bonjour,
    je prend le traitement CHAMPIX depuis 15 jour déja, je ne ressent plus l’envie de fumer, mais je n’ai plus envie de dormir non plus. J’ai tres souvent envie de vomir et je ne mange plus qu’un repas sur deux, je maigris a vu d’œil alors que l’on m’avais ddit qu’arrêter de fumer faisait grossir… quel ironie :).
    je suis d accord avec la plupart d’entre vous, ce traitement présente beaucoup trop d’effets secondaires indésirables.
    malgres tout c’est la seul méthode que j’ai pu juger d’efficace. je continue le traitement encore 15 jours, en esperant m’accoutumer au manque de sommeil et de nourriture.
    et c’est vraiment là que je regrette d’avoir commencé a fumer, pas pour le fait qu’un paquet me coutait 6 euros, mais pour le fait que je doives prendre ce médicament merdique ( mais efficace ) qui me rend malade et me rend la vie difficile ( a 60euros la boite pour 15 jour, et non remboursé) pour arrêter.
    bon courage a tous les futurs ex-fumeurs. ; )
    Benjamin

    J’aime

  31. Je trouve l’article excessivement orienté et fallacieux. Reprocher par exemple à Pfizer de n’avoir pas mené des tests sur des patients combinant d’autres médicaments ou ayant été traité par ailleurs pour d’autres maladies (dépression, ..) est tout bonnement bête et injuste. Pour deux raisons :
    1. C’est la procédure pour TOUS les médicaments.
    2. L’avis donné suggère qu’il serait logique ou normal d’interdire la substance pour TOUS sous prétexte qu’une (hypothétique) contre indication spécifique existe pour CERTAINS. C’est un raisonnement fallacieux, qui, d’ailleurs, n’est pas appliqué pour tous les autres médicaments.
    Concernant les effets indésirables, nul doute qu’il y en a. Mais d’avis personnel, étant passé moi-même par un traitement Champix, j’affirme que la plupart sont les mêmes que ceux subis lors d’un arrêt brutal sans traitement, et encore, largement atténués (somnolence, nervosité, réflexes indésirables, trouble du sommeil par exemple). Allez-vous alors pour autant prôner l’interdication du « sevrage sec » ? (PS : c’est peut être d’ailleurs le raison de l’avis du « panel d’experts qui a récemment élaboré les directives de pratique clinique concernant l’arrêt du tabac [et qui] s’est prononcé explicitement pour l’usage de médicaments chez chaque patient qui arrête de fumer »… )
    De même, le fait que lesA signalements à la FDA soient nombreux est en tout cas une réalité qui ne vaut pas démonstration, loin s’en faut. Il est très difficile de distinguer ce qui relève de l’effet médicamenteux de ce qui relève des effets de l’arrêt du tabac.
    En conclusion, ce qui parait clé, encore une fois, c’est la transparence et la complétude de l’information disponible aux patients. Après, à chacun de faire son choix. Prendre un médicament n’est JAMAIS anodin. Il y a toujours des risques, aussi infimes soient-ils.

    J’aime

  32. CHAMPIX, depuis 1 mois et demi, je me sens mal, trés mal, plus rien ne va! j’ai arrêter champis depuis 5 jours et je me sens encore plus mal depuis! Douleurs dans la poitrine, dans le cou (impression que mes carotides sont hyper gonflées!!?) je vais chez le medecin demain je n’en peux plus! envie de pleurer sans arrêt, de mauvaise humeur, troubles de la vision et aussi de tous les gestes!
    MERCI CHAMPIX, tu nous tiens et tu ne nous lâche plus!

    J’aime

  33. Bonjour,
    Je prends du Champix depuis 13 jours. (petite boîte 7j à 0,5 mg et 7 jours à 1 mg)
    J’ai arrêté de fumer le 10ème jour sans difficulté (la cigarette me dégoûtait à cause de ce mauvais goût en bouche perpétuel..)
    J’attends le médecin en vous lisant. En fait, j’ai beaucoup de symptômes (troubles du sommeil, nausées toute la journée, troubles de la concentration et difficulté à parler)
    J’ai eu un jour d’hystérie. Mes paroles sont agressives.
    Je pense arrêter le Champix et surtout ne pas reprendre la clope !
    J’ai arrêté il y a quelques années SANS médicaments et brutalement.
    Je devrais pouvoir le refaire 😉
    Bonne journée,

    J’aime

  34. bonjour,
    moi j’ai pris du champix durant un mois. l’arret du tabac c’est fait au cours du 14 eme jour environ.La mauvaise humeur chez moi étant habituelle je ne me suis pas alarmée ! mon sommeil etant troublé j’ai mis cela sur le compte du travail qui a tendance a me tracasser.je suis commerciale et sur la route toute l’année, je me suis trouvée sur l’autouroute et je n’arrivais plus a conduire, j’ai ensuite fait une crise d’angoisse, c’était super dangereux je me suis mise a pleurer, limite dépression, je suis rentré chez moi et j’ai dormi pendant plus de 6 heures,
    mon médecin m’a mis au repos et j’arrete le champix de suite.je ne veux pas refumer et j’espère retrouver ma mauvaise humeur et ma joie tres tres vite.
    je ne sais pas combien de temps va durer cette etat  » depressif ». Les effets secondaires dangereux je les ai eu finalement au bout d’un mois

    J’aime

  35. Bonjour,
    Il 9 mois j’ai arreter de fumer avec le champix car les autres moyens ne fontionnaient pas pour moi. Quand j’arrete juste avec de la volonté je suis a terre pour 1 semaine, maux de dos,impatience et constipation sont aux r-d-vous.
    Avec le champix que j’ai pris pendant 3 mois, je n’avais aucun gout de fumer ou presque, facile…Mais j’en ai arraché coté psychologique! Tous les troubles que vous nommez je les ai eu…Je me reconaissait plus, mais je voulais tellement arreter la cigarette que je me suis entetée a continuer champix.Je me demande si le champix peut avoir causé des dommages sur moi? Car depuis que j’ai cesser de fumer, je me sent bien coté toux et poumons, mais j’ai pleins de petits bobos qui apparaissent…Ca commencé avec des abces a l’aine, derriere les oreilles etc… Pas grand chose mais pleins de petits bobos.Avant d’arreter de fumer ca faisait 5 ans que je n’avais pas consulté un doc, la depuis ca fait 5-6 fois que je consulte!!!
    Je me demande si le champix aurait pu déstabiliser mon systeme???
    Merci,

    J’aime

  36. J’ai commencé le Champix le 3 décembre 2009. Après 8 jours, j’ai «écrasé». J’étais content de ne plus fumer, d’autant plus que l’arrêt s’était bien déroulé. Peu d’effets secondaires: rêves nombreux, légère irritation sur les coudes. Mais, là, depuis une semaine, je sens une grosse boule près du coeur; je me sens anxieux, colérique, irritable; je dois prendre de profondes respirations pour calmer mon ryhtme cardiaque qui bat la chamade; j’ai de la difficulté à m’endormir; je me réveille tôt le matin et ne peux me rendormir.
    Je viens de parler à mon pharmacien; il m’a dit que plusieurs patients lui avaient dit ressentir les mêmes effets que les miens. Il m’a suggéré de ne prendre qu’une seule pilule par jour, avant que je puisse voir mon médecin.
    Au moins, j’ai arrêté de fumer !!!
    Pierre de Montréal

    J’aime

  37. Bonjour
    Mon frere Bertrand vient de se suicider il y a 15 jours. Il a laisser une lettre parlant du Champix.Il fumait 2 cigarettes par jour et son medecin lui a prescrit en janier le Champix. Il est mort le 11 fevrier. Mon combat est aujourd’hui et sera d’alerter le grand public de supprimer ce médicament et de ne plus connaitre de suicide à cause de lui….

    J’aime

  38. Hé bien! ça me fait vraiment très peur tous ces commentaires sur le Champix!
    J’ai commencé le traitement il y a 10 jours, je crois que je vais arreter tout de suite! Il y a surement d’autres moyens moins dangereux pour arreter de fumer! Personnellement, depuis le premier jour, je me sens oppressé, très difficile de respirer et … un peu plus intime… je fais des pets super puants… c’est très genant en société! J’arrete cette saloperie! Bon courage à tous! Je suis qd meme passé des 25 à 10 cigarettes en 10 jours!
    [nom de famille supprimé par Pharmacritique]

    J’aime

  39. Bonjour,
    Je suis sous Champix depuis +/- 3 semaines. Il y a indéniablement des effets secondaires.
    Mais, je ne fume plus! Et je cesserai le Champix à la fin de mon traitement…
    En lisant cet article, j’avais presque l’impression que c’était l’industrie du tabac qui défendait son beurre en s’attaquant au Champix.
    Comme l’a très justement dit un intervenant, tous les médicaments peuvent présenter des effets secondaires. Le tout est de savoir si le jeu en vaut la chandelle ou pas et de rester vigilant pour arrêter le traitement, si nécessaire.
    Je pense que si on reste vigilant et qu’on s’arme de patience (les effets secondaires s’estompent avec le temps), cela vaut la peine de s’aider du Champix pour se débarrasser de notre maladie qu’est le tabagisme.
    je ne veut pas dire que tout le monde doit se jeter sur le Champix, mais que celui-ci est très certainement un traitement efficace pour certains sevrages tabagiques.

    J’aime

  40. Bonjour à vous,
    J’ai pris Champix fin aout, pendant 6 semaines.
    J’ai arrêté de fumer totalement, le 1er Octobre 2009.
    Je n’ai pas eu de gros effets indésirables pendant ces 6 semaines, par contre, ça a commencé début janvier.
    Là, ça va en empirant, j’éprouve une sensation terrible le matin, le plexus solaire en vrac à en avoir mal, des envies terribles de mourir, je pleure beaucoup, des nausées etc … bref, la déprime totale.
    Mon médecin, début janvier m’a prescrit un antidépresseur, je l’ai acheté, mais pas pris, je ne veux plus de chimie.
    J’ai 51 ans, en bonne santé, sportive, bien dans ma peau et dans ma tête, je n’ai aucune raison d’éprouver toutes ces sensations désagréables, et pourtant …
    Je na vais tout de même pas reprendre la clope après 7 mois, elle ne me manque absolument pas, au contraire, j’en suis vraiment bien dégoutée.
    Je vous demande de l’aide, je suis au bout du rouleau, j’ai peur de faire LA bêtise.
    Vite …
    Merci à vous tous
    Véronique

    J’aime

  41. bonjour Véronique,
    Juste quelques mots, faute de temps.
    vous avez fait le plus dur, vous avez vaincu la cigarette, c’est vous qui l’avez fait, et non pas le Champix. Ne laissez pas ce médoc vous vaincre, simplement parce que vous éprouvez momentanément, comment dit-on, la fatigue du vainqueur?
    Vous avez fait ce premier pas essentiel qui consiste à vous renseigner, à chercher la cause de ces troubles, à vous rendre compte qu’il vous faut en parler.
    Adressez-vous à un psychologue clinicien ou à un psychiatre, pour en PARLER d’abord, pas pour un autre médoc. Et si jamais un psychiatre vous prescrit un antidépresseur, de toute façon, il doit s’accompagner d’une possibilité de formuler le tout en paroles. Je souligne à chaque fois ici que c’est la psychothérapie qui doit venir en premier – sauf cas d’urgence -, et qu’elle doit accompagner toute thérapie médicamenteuse.
    Attention avec les antidépresseurs, parce qu’au départ, ils favorisent les tendances suicidaires – ou les causent, même… (Raison pour laquelle les médecins prescrivent un tranquillisant en plus pendant une dizaine ou une quinzaine de jours. Comme vous voyez, c’est encore de la chimie, un premier médicament qui a des effets secondaires, puis un deuxième pour traiter ceux-ci, puis un troisième, etc.)
    Un psychologue clinicien – dûment diplômé et avec une pratique de durée suffisante – ou un psychiatre qui ne fait pas dans la thérapie « d’inspiration analytique », mais parle – voilà les seuls interlocuteurs valables dans un tel cas.
    Explication: La psychanalyse n’est pas une indication, quant à la thérapie dite « d’inspiration analytique », ce sont des gens qui ne peuvent pas se dire psychanalystes, faute de formation, et ne font du coup ni une bonne psychothérapie, ni une psychanalyse digne de ce nom… Ils peuvent créer beaucoup de problèmes, de même que les « consultants » et autres « conseillers » et « coachs » qui exploitent ce vaste marché du sevrage tabagique sans aucune formation.
    A éviter.
    Bien entendu, les spécialistes dans les services de tabacologie sont le premier choix, mais vous pouvez toujours en voir un en dehors, en attendant le RV.
    Voilà ce qu’on peut dire, raisonnablement et pour ne pas vous faire courir de risques.
    Ce blog n’est pas un forum, et il n’y a pas de conseils, puisqu’on n’y fait pas de la médecine. Chercher des repères sur internet, c’est utile jusqu’à un certain point, mais ça fourmille de charlatans et autres consultants qui cherchent à recruter, directement ou par le biais de forums où tel ancien patient « super content » vous conseille tel spécialiste.
    Demandez une adresse dans votre entourage.
    quant à votre généraliste – je suppose que c’est de lui / elle que vous parlez pour la prescription d’antidépresseur, puisque c’est typique -, ce n’est pas en 10 minutes qu’il /elle vous aidera; au contraire, vous risquez de sortir dans un état pire qu’au départ, puisque vous devez vous arrêter alors que vous avez à peine commencé à effleurer le problème…
    Pour mettre un maximum de chances de votre côté, allez voir un spécialiste qui parle et prend un minimum de temps. Et tenez bon! Vous avez eu la force d’arrêter, le plus dur est derrière vous!
    A bas le Champix!
    Bien cordialement,
    Elena / Pharmacritique

    J’aime

  42. j’ai arrêter de fumer avec le champix depuis trois mois mais je n’ai jamais vu autant de médecins depuis !! Il faut savoir que j’ai arrêté le Champix au bout de deux mois, quand j’ai réalisé que tous mes malaises lui étaient dus! Je regrette que mon médecin ne me l’ait pas fait arrêter plus tôt.
    j’ai des effets secondaires épouvantables (articulations excessivement douloureuses au point qu’on a pensé à une polyarthrite alors que mes radios sont excellentes… rêves insensés, insomnies (toujours maintenant, alors que j’ai arrêté le champix depuis un mois et demi ! ) état dépressif (voilà que le medecin me prescrit un antidépresseur , léger, certes, mais quand même !) .
    Mon pharmacien qui ne me voyait qu’une fois de temps en temps pour du doliprane ou ma brosse à dents ne voit plus que moi!
    En clair, il a fallut que j’arrête de fumer après 30 ans de clopes (58 ans et un emphysème diagnostiqué) alors que j’adorais cela…Je me demande si on ne m’a pas fait choisir entre la peste et le choléra. D’autant plus que je ne suis pas certaine que champix soit seul à l’origine de mon arrêt de tabac… LA TROUILLE de me retrouver avec une bouteille à oxygène y est sûrement pour bien plus… Mais moi, contrairement à d’autres personnes, je ne supporte plus du tout l’odeur du tabac…je crois même que je deviens un peu ch….. avec çà!
    Aller, j’arrête là . Tenez tous bon…sans champix

    J’aime

  43. Bonjour à tous,
    tout d’abord je tiens à félicité tout ceux et celles qui sont parvenu à s’arrêter de fumé car j’avoue que ce n’est pas gagné.
    A plusieurs reprise j’ai tenter de m’arrêter mais sans succès surement un manque de volonté de ma part .
    Aujourd’hui je suis totalement déterminer, j’ai profité d’une visite chez mon médecin traitant pour ma fille , pour lui demander de me prescrire du champix pour m’aider dans cette épreuve.Mais n’étant pas une fan de petite pilule , je suis allez fouiner sur internet pour m’informer des effets indésirable que ce médicament pouvait causer.
    Après vous avoir lu , j’ai décider de prendre sur moi et de m’arrêter par moi même, sachant que je vais aller voir mon ami habitant ajaccio au mois de juillet ( et qui est non fumeur), je compte bien mettre un bon coup de collier pour avoir stopper a cette date butoir.
    Je tiens à signaler que mon ami ne m’a rien demander , que si je le fait c’est pour moi , mais quelque part grâce à lui.
    Enfin encore une fois bravo pour ceux qui sont arrivés, et courage pour les autres..

    J’aime

  44. Après 4 jours de champix je décide d’ arrêter le traitement. Je sens que ma joie de vivre s en va et que c est comme un robot que je vis les journées. Prescrire ce médicament est une grave erreur. J en veux a mon Medecin Generaliste et je souhaite juste que les symptômes vont partir. Ballonements déprime insomnie trouble vue maux tête et j en passe au bout de 4 jours seulement ! A un demi comprime le matin qu est ce que c est que ce médicament? Par contre que pensez vous de l auriculothérapie ? Connaissez vous des praticiens sur Paris ou Versailles? Car cela est un échec: je fume depuis 20 ans 10 cigarettes jour. Merci de vis conseils j ai 35 ans.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s