Le virus de la grippe porcine a muté au contact de Sarkozy. Analyse d’une experte

« Vous ne buvez pas, monsieur le président, mais nous, on trinque », dit Anne Roumanoff, qui nous livre en filigrane une analyse des vrais dangers pour la santé publique, à commencer par la grippe sarkozyne. Pourquoi ne pas mettre Sarkozy en quarantaine, puisqu’il a été récemment au Mexique?

Elena Pasca

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s