Roche maintient le prix de l’antirétroviral Fuzeon: « nous faisons de l’argent; sauver des vies n’est pas notre problème »

Ce communiqué d’Act Up Paris nous informe entre autres que Roche se retire de la recherche sur les médicaments anti-HIV, mais Roche Fuzeon.jpgcontinue à augmenter les prix de ceux qu’il a brevetés : Viracept°, Invirase° et Fuzeon°. Ce dernier, destiné aux malades en échec thérapeutique, donc vital, apporte à Roche 30.000 dollars par malade et par an. Cet autre communiqué de presse d’Act Up Paris nous informe de l’existence d’une pétition que tout le monde peut signer. « Le cynisme de Roche et sa tendance à systématiquement abuser de sa position de force sur les personnes vivant avec le VIH/sida a assez duré. Si Roche s’est montré incapable (…) de revoir à la baisse le prix du Fuzeon en Corée, nous exigeons de Roche qu’il renonce à son brevet sur le Fuzeon puisqu’il n’est pas en mesure de le mettre à disposition de tous ; du gouvernement sud-coréen qu’il émette une licence obligatoire sur le Fuzeon, ainsi que sur chacun des médicaments de Roche ; de tous les pays qu’ils émettent des licences obligatoires sur les médicaments du laboratoire Roche« .

La phrase dans le titre vient du communiqué d’Act Up International, tout comme la photo d’un charognard, avec en haut : « Roche se repaît de nos cadavres » et en bas « Le monopole permet d’être inhumain ».

 

Elena Pasca

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s