Le possible risque de cancer sous Inegy préoccupe médecins et chercheurs

Le PDG de Schering-Plough et les défenseurs d’Inegy (simvastatine + ezétimibe) considèrent que l’indice d’un possible risque de cancer dans 568433315.jpgl’étude SEAS est une « anomalie ». J’ai rendu compte en détail de cet essai clinique dans la note « Inegy inefficace dans la sténose aortique. Echec de l’essai SEAS et indice d’un possible risque de cancer« . Mais depuis la publication des résultats préliminaires, plusieurs voix se sont faites entendre pour exprimer leurs inquiétudes. Pharmalot en rend compte dans l’article “The Vytorin Anomaly : You’ve Got to Be Worried “ (L’anomalie d’Inegy. Comment ne pas être inquiet?”). Vytorin est le nom d’Inegy aux Etats-Unis. Des liens permettent d’approfondir la question.

Un article du Tucson Citizen apporte quelques autres détails : Cancer link fuels Vytorin debate (« Le risque de cancer intensifie la controverse autour d’Inegy »).

 

Elena Pasca

Une réflexion sur “Le possible risque de cancer sous Inegy préoccupe médecins et chercheurs”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s